APS Communiqué de presse

Trois étudiants acceptés dans le cadre de l'Initiative linguistique de sécurité nationale pour les jeunes

Mis à jour en mai 2: Kelsey Kitzke, étudiante en deuxième année à la Yorktown High School, et la senior Phoebe Brueger et la junior Brigitta Naugle de la Wakefield High School ont été acceptées dans le programme de la National Security Language Initiative for Youth (NSLI-Y).

Le programme, parrainé par le Département d'État des États-Unis, offre des bourses d'études fondées sur le mérite aux élèves du secondaire américains éligibles pour qu'ils apprennent des langues moins couramment enseignées dans les programmes d'immersion à l'étranger d'été et de l'année universitaire. Les programmes sont disponibles pour l'arabe, le chinois (mandarin), l'hindi, le coréen, le persan (tajiki), le russe et le turc. Les élèves de Kitzke et Naugle parlent chinois et Brueger parle arabe.

NSLI-Y a été lancé en 2006 pour promouvoir l'apprentissage critique des langues chez les jeunes américains. Le Département d'État, en coopération avec les Conseils américains pour l'éducation internationale, attribue et administre des bourses d'études fondées sur le mérite aux élèves du secondaire pour leur participation à des programmes d'immersion dans des endroits où les sept langues NSLI-Y sont parlées. NSLI-Y plonge les participants dans la vie culturelle du pays d'accueil, leur donnant une pratique linguistique formelle et informelle inestimable et suscitant un intérêt à vie pour les langues et les cultures étrangères. L'étude préalable de la langue n'est pas requise et les apprenants en langues de tous niveaux sont encouragés à postuler.

Pour plus d'informations, visitez le site www.nsliforyouth.org.